Mali//Miam

Archive for the ‘Desserts’ Category

Me voici de retour avec cette fois ci une recette que nous aimons tout particulièrement.
C’est une recette découverte chez ma belle-mère (que j’embrasse tendrement au passage) et dont je lui ai piqué les secrets sans remord aucun. Quand c’est bon….c’est bon.
Pour les amateurs de noix : l’essayer c’est l’adopter.

Tout d’abord, une pâte sablée aromatisée a la noix de muscade puis une délicieuse crème aux noix : un pur panaché de saveurs, de douceur et de caractère. Promesse en l’air ?

A vous de juger.

Pâte sablée :

250 g de farine
125 g de beurre a température
2 jaunes d’oeufs
50 g de sucre glace
5 cl d’eau
1 pincée de sel
1 bonne pincée de muscade (en poudre ou fraîchement râpée)

Crème  aux noix :

200 g de noix
2 oeufs entiers
20 cl de crème liquide
70 g de sucre
70 g de cassonade

Pour confectionner la pâte sablée, je me suis fortement inspiré de la recette de Chef Simon.
Bon, j’ai légèrement réduit la quantité de sucre et rajouté de la noix de muscade râpée, petit ingrédient qui fait la particularité de cette recette.

Bon j’interviendrais quand même pour la préparation de l’appareil aux noix (non mais !!)

Préchauffer le four a 180ºC.

Mixer grossièrement les noix. On évitera au maximum de mixer jusqu’à l’obtention d’une poudre de noix.

Dans un saladier, mélanger les 2 oeufs entiers et les 2 sucres a l’aide d’un fouet jusqu’à ce que cela mousse.
Ajouter alors la crème et bien mélanger le tout.
Incorporer ensuite les noix et re-mélanger.

Foncer un moule a tarte et verser la crème aux noix sur ce fond de tarte.

Enfourner pour 30 minutes environ.

Et bien ça y est, on y est.

Mon sentiment :

Sincèrement ? Merci belle-maman.

Un glace vanille maison et cest le nirvana !

Un glace vanille maison et c'est le nirvana !

Publicités
Étiquettes : , ,

Je n’ai pas préparé de plats qui vaillent la peine d’apparaître sur ce blog ces derniers temps.

Par contre j’ai testé des mignardises aux amandes & Coco repérées sur l’appétissant blog de Paprika. Un délice !

Elles vont prendre une place de choix dans la liste des « incontournables » de la maison. Promis, le prochain article sera une « vraie » recette de mon cru.

Je renvois donc les gourmands sur son blog. C’est par la !


Toutes gobées dans la foulée

Je sais, encore du chocolat (on ne se refait pas !).

J’ai à mon actif plusieurs essais de mousses au chocolat, mais celle-ci a dépassé toutes mes espérances (non sans rire).
Que se soit au niveau de la texture, aérienne à souhait, qu’au niveau du goût : ni trop sucré, ni trop corsé, ni trop…
L’accord parfait !
Et pour cause, cette recette a la particularité d’utiliser de l’agar-agar (gélifiant végétal).

Tirée du livre intitulé « Agar-agar » de Cléa (une des spécialistes en la matière), cette petite mousse est devenue un classique des sites culinaires.
De mon côté, j’ai relevé cette merveille du blog de petite lolie.

C’est parti :

100 g de chocolat ( j’ai utilisé du Bio a 60% de cacao)
2 c. a c. de cacao amer type Van Houten
2 blancs d’oeufs
40 g de sucre blond de canne
125 ml de lait
200 ml de crème liquide
2 g d’agar-agar (1 c. a c. rase)

Faire fondre le chocolat au bain-marie puis ajouter le cacao. Mélanger.

Monter les blancs en neige en incorporant progressivement le sucre.

Dans une casserole, mélanger le lait et l’agar-agar. Porter a ébullition et laisser frémir au moins 30 secondes.

Chauffer la crème sans la faire bouillir.

Introduire le mélange noir (chocolat / cacao) dans le mélange blanc (lait / agar-agar) en remuant puis ajouter la crème. Bien mélanger le tout.

Laisser tiédir, puis incorporer délicatement cet appareil aux blancs montés.

Verser dans des ramequins (ou dans ce que vous voulez / avez).

Filmer avant de réfrigérer pour un minimum de 2 heures  (mais ça va, ça passe assez vite).

Mon sentiment :

Une mousse si légère qu’on croirait manger un nuage. Oui, j’ai fait poésie deuxième langue…

Utiliser un chocolat de bonne qualité pour un résultat optimal. Comme toujours, c’est l’évidence mais la bonne cuisine commence par de bons produits.
Vous trouverez l’agar-agar aussi bien dans les épiceries Bios que dans les épiceries asiatiques; préférer la version poudre.
Ici a Singapour, j’ai la chance de pouvoir en trouver à tous les coins de rue.

Ca rend mieux en bouche !

Ca rend mieux en bouche !

P.S : Merci à Marmiton de m’avoir accepté et ajouté à sa liste de blogs prestigieux ! ^_^

Blogs à Croquer

Étiquettes : , ,

Voici ma première réalisation de ce petit gâteau dont je ne connaissais jusqu’à aujourd’hui que le nom.

Petite recherche sur le Web, les ingrédients sont basiques et toujours les mêmes mais il y a un hic : les doses !  beaucoup de différences entre les recettes.

Comme tout n’est qu’une question de choix, j’ai jeté mon dévolu sur une recette trouvée je ne sais plus ou exactement  (désolé de ne pas pouvoir citer la source) mais dont la recette s’intitule  » Financiers au Nutella « .

J’ai suivi la recette quasiment à la lettre, mais a défaut d’en avoir j’ai remplacé le Nutella par quelques pépites de chocolat et la poudre d’amandes par des amandes entières (avec la peau) que j’ai mixées très finement.
Ca a le mérite d’avoir plus de gout.

Ce qui nous donne :

130 g de sucre glace
50 g de farine
60 g d’amandes en poudre
1 pincée de levure chimique
4 blancs d’œufs
70 g de beurre
50 g de pépites de chocolat
Amandes effilées

Préchauffer le four a 180ºC.

Faire fondre le beurre dans une casserole.
Réduire les amandes entières en poudre très fine.

Dans un saladier : mélanger la farine, le sucre glace, la poudre d’amandes et la levure chimique. Ajouter les blancs d’œufs et bien mélanger l’appareil avec un fouet. Ajouter alors le beurre fondu puis  les pépites de chocolat.

Verser dans des moules à Financier en silicone (à défaut utiliser des moules préalablement beurrés), décorer éventuellement d’amandes effilées et enfourner pour 15 minutes environ (plus ou moins selon le type de four utilisé).

Mon sentiment :

Moelleux et pas étouffant.
Dévorés par la petite famille.

Étiquettes : , ,

Les gâteaux au chocolat, c’est notre dada ! J’ai essayé maintes et maintes fois, maintes et maintes recettes (en exagérant juste ce qu’il faut !).
Par la force des choses (et du hasard) on a fini par trouver  » LA » recette qui nous a conquis et que j’ai baptisé « mienne ».

Mais voila qu’un jour, je remarque une recette de gâteau au chocolat différente, signé par un pâtissier, Christophe Felder, qui présente la particularité de remplacer le beurre par de la crème. Cette recette a d’ailleurs pas mal été commentée dans la « blogosphère » culinaire.
Cheveux hérissés, yeux écarquillés…
Curiosité aussitôt titillée, recette aussitôt réalisée.
Deux temps trois mouvements plus tard, le gâteau Bellevue était prêt a être dégusté (disons plutôt, euh, englouti !!!).

Pour un moule de 24 cm de diamètre :

125 g de chocolat noir a 60% de cacao
10 cl de crème liquide
2 c. a s. de lait
4 oeufs
1 c. a s. de farine
50 g d’amandes en poudre
125 g de sucre semoule

Préchauffer le four a 180ºC.

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.

Fondre le chocolat au bain-marie avec le lait et la crème.
Hors du feu, ajouter un a un les jaunes d’oeufs en les incorporant bien a chaque fois. Ajouter ensuite la farine puis la poudre d’amandes. Bien mélanger.

Monter les blancs en neige ferme en y ajoutant progressivement le sucre.
Les ajouter délicatement au mélange précédent.

Beurrer et fariner le moule. Y verser la pâte et  enfourner pour environ 30 minutes (moi : 22 minutes dans mon petit four). Vous pouvez aussi tapisser le moule de papier sulfurisé et y verser la pâte directement dedans (méthode découverte sur le blog Fruitpassion).

Démouler le gâteau sur une grille et laisser refroidir.

Voila, il n’y a plus qu’a prendre son mal en patience !

Mon sentiment :

Texture légère et moelleuse à souhait. Merci Mr Felder !
Mais je classerais quand même cette recette en second juste derrière la mienne. hihi… tant qu’a faire ^_^

Les gloutons attendent la fin de la séance photo !

Les gloutons attendent la fin de la séance photo !

Étiquettes : , ,

Catégories

Articles les plus consultés

Ailleurs sur le Web...