Mali//Miam

Archive for the ‘Plats’ Category

Cette recette m’a été confiée oralement et très rapidement par le second en chef d’un restaurant pour lequel j’ai travaillé.
Du coup, je n’ai eu droit qu’à des doses très approximatives : « un petit peu de ceci, un peu plus de cela… »

Voici les doses que j’ai utilisé pour environ 3 personnes

300 g de tagliatelles
1 échalote
1/2 blanc de poireau
200 g de champignons de Paris
20 cl de crème liquide
1 poignée de persil
1 c. a c. de jus de citron
50 g de bleu d’Auvergne
Copeaux de parmesan
Sel
Poivre

Décoration : 1 bonne poignée de pistaches

Porter une grande quantité d’eau à ébullition, saler puis ajouter les tagliatelles.
Mélanger et cuire le temps indiqué sur l’emballage.
On cherchera plutôt une cuisson al-dente (sauf pour ceux qui n’aiment pas !)

Hacher finement l’échalote et émincer très finement le 1/2 blanc de poireau.
On doit obtenir sensiblement la même quantité pour les deux.

Laver et sécher les champignons, les couper en 2 puis les émincer finement.

Débiter le bleu d’Auvergne en gros dés.

Ciseler le persil.

Dans une sauteuse, faire suer ensemble l’échalote et le poireau dans un peu d’huile d’olive (ou la matière grasse que vous préférez). Ne pas chercher la coloration.

Ajouter les champignons, mélanger et laisser cuire sur feu doux jusqu’à évaporation de l’eau de végétation.

Saler légèrement , poivrer, citronner et persiller.
Mélanger et cuire encore 1 petite minute.

Ajouter alors le bleu d’Auvergne et la crème. Mélanger puis laisser cuire, toujours sur feu doux, jusqu’à obtention d’une sauce onctueuse.

Une fois cuites, égoutter les tagliatelles puis les mêler à la crème de champignons.

Disposer dans les assiettes de service, parsemer de copeaux de parmesan et décorer de quelques pistaches.

Et voila tout simplement !

Mon sentiment :

C’est une recette a la fois riche et goûteuse.
Elle calmera sans souci les estomacs affamés et le bleu apporte un réel petit plus.

Dans ce restaurant, le chef faisait flamber la garniture au Grand Marnier. Il est également possible de remplacer les pistaches par des pignons.

Flou artisitique...

Flou artisitique...

P.S : Pour info, l’ensemble des textes et des photos de ce blog sont publiées sous license Creative Commons. En gros, pas d’utilisation commerciale, mais autorisé à reproduire, distribuer et modifier (sous certaines conditions). Plus de détails ici.

Creative Commons License

Cette recette du chef Yannick Alleno, vue sur la chaîne « Gourmet TV » il y a un bout de temps maintenant, est devenue un classique de la maison.

Pour 4 personnes :

– 500 g de filet de bœuf
– 30 olives noires niçoises
– 10 oignons grelots blancs (ou 1 gros oignon)
– 1 poivron rouge
– 1 brindille de thym
– 6 feuilles de basilic
– 1 cuillère à soupe de paprika
– 20 g de beurre
– 1 dl de bouillon de volaille
– 2 dl de fond de veau
– 1 cuillère à soupe d’huile d’arachide
– Sel et poivre du moulin

Couper les filets de boeuf en bâtonnets de 6 cm de longueur sur 1 cm de large (ou en petits morceaux).
Laver  le poivron, le fendre en 4 dans la longueur. l’égrainer, retirer les parties blanchatres et couper-le en bâtonnets de 5 cm de longueur sur 1/2 cm de large (ou en dés).
Peler les oignons grelots ou émincer l’ oignon.

Dans une poêle, faire blondir les oignons dans le beurre puis ajouter les bâtonnets de poivron et les faire suer 3 minutes tout en mélangeant. Saler, poivrer et ajouter le thym.
Verser le bouillon de volaille, porter à frémissement  puis couvrir et laisser cuire 15 minutes a feu doux. Remuer de temps en temps.

Saler  les bâtonnets de boeuf, donner quelques tours de moulin à poivre et les saupoudrer de paprika.
Les faire saisir dans l’huile et les égoutter sur une grille. Resaler et poivrer.
Dégraisser la poêle de cuisson et sur feu doux  ajouter les oignons/poivrons cuits avec le jus de cuisson,  verser dessus le fond de veau et porter à frémissement.
Ajouter les olives et  laisser réduire la sauce jusqu’à consistance sirupeuse. Ajouter alors les feuilles de basilic ciselées ainsi que les bâtonnets de bœuf mais juste pour les réchauffer dans la sauce.

Voila !  Il n’y a plus qu’à accommoder de pâtes fraîches (comme le suggère le chef) ou d’une bonne purée maison ou selon votre humeur du moment !!

Mon sentiment :

Simple, rapide, efficace…

)

Photo ratée mais plat réussi ! 🙂

Étiquettes : , ,

On a tous sa recette favorite de ratatouille ! (ou non!)
Je ne prétendrais en aucun cas détenir ou vous dévoiler « La » recette miracle qui enverra toutes les vôtres au placard, mais j’avais tout simplement envie de partager celle qui s’est retrouvé sur notre table récemment.

1 oignon
2 courgettes
1 aubergine
1 poivron rouge
4 tomates
2 gousses d’ail
Sel
Poivre du moulin
Feuilles de laurier
Herbes de Provence (quelques pincées)
Huile d’olive

Dans un premier temps on cuira les légumes séparément, tout en les gardant un peu ferme. Le but étant de faire ressortir l’arôme de chacun avant de les mêler ensemble dans un bain de saveurs !!

Emincer l’oignon.
Eplucher les gousses d’ail, les couper en 2 puis les dégermer.
Laver les courgettes, retirer les extrémités, les  éplucher une bande sur 2 puis les couper en 2 dans la longueur. Couper les ensuite en demi rondelles pas trop fines.
Laver l’aubergine, retirer les extrémités, l’éplucher une bande sur 2 et la couper en 2 dans la longueur puis chaque moitié en 3 toujours dans la longueur. Ensuite les débiter en dés pas trop fins.
Retirer la queue du poivron, l’épépiner, retirer les parties blanchatres puis couper-le en lanières.
Emonder les tomates, retirer le pédoncule et les couper en dés (pas trop fins).

Dans une grande poêle ou autre, faire revenir les courgettes quelques minutes dans un peu d’ huile d’olive. Saler et poivrer.
Réserver  dans un saladier.

Remettre un peu d’huile dans la même poêle et faire revenir les dés d’aubergines quelques minutes, rajouter une lichette d’eau au besoin. Saler et poivrer.
Réserver avec les courgettes.

Faire suer l’oignon puis ajouter les dés de poivrons. Saler, poivrer et laisser cuire quelques instants.
Rajouter les légumes réservés et mélanger.
Ajouter les tomates, les gousses d’ail, les herbes de Provence ainsi que les feuilles de laurier.
Couvrir et laisser cuire tranquillou sur feu doux jusqu’à ce que les légumes soient tendre.
Rectifier l’assaisonnement.

Et ben voila, c’est fait !!!

Variante : quelques minutes avant la fin de la cuisson de la ratatouille, casser des oeufs (selon le nombre de personnes) et laisser cuire selon votre goût.

ça mijote...

ça mijote...

Étiquettes : ,

Catégories

Articles les plus consultés

Ailleurs sur le Web...